LA SALLE PLEYEL

Il faut descendre à la station "Terne", remonter le Faubourg Saint Honoré jusqu’au numéro 252, emplacement d'un lieu devenu mythique, qui bien des soirs rendait hommage à la musique classique.

Pendant presque 1 siècle, les meilleures formations, d'immenses musiciens y ont connu des triomphes, pour la plus grande joie des parisiens. Les murs, les tentures de cette salle Art Déco semblent toujours imprégnés de ces succès.

Avec Arnaud Marion, ancien directeur de la rénovation de la salle Pleyel (2004 - 2006)